Publications ADAC/

25 Mar

Ottawa prolonge le programme de prêts CEBA pour les petites entreprises …

Le gouvernement fédéral a repoussé la date limite pour son programme de Compte d’entreprise d’urgence du Canada (CEBA), permettant aux entreprises de demander le prêt sans intérêt jusqu’au 30 juin.

La vice-ministre des Finances Chrystia Freeland et la ministre de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international Mary Ng ont annoncé lundi que le programme, qui devait expirer le 31 mars, a été prolongé jusqu’au 30 juin.

«L’extension permettra à un plus grand nombre d’entreprises d’accéder au soutien dont elles ont besoin alors que l’économie canadienne continue de faire face à des restrictions locales de santé publique et, pour un certain nombre d’entreprises, à une réduction des heures d’ouverture ou de la demande de services», a déclaré le gouvernement dans un communiqué.

CEBA offre des prêts sans intérêt allant jusqu’à 60 000 $ aux petites entreprises et aux organismes sans but lucratif. Lorsque le programme a été introduit pour la première fois en avril dernier, le prêt était plafonné à 40 000 $, avec un maximum de 10 000 $ pouvant être remis si certaines conditions sont remplies. Le gouvernement a porté le prêt à 60000 dollars en décembre, permettant l’annulation de 10000 dollars supplémentaires si le prêt est remboursé avant le 31 décembre 2022.

Selon le gouvernement, plus de 850 000 entreprises ont été approuvées pour des prêts CEBA, pour un montant total de 44,91 milliards de dollars.

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) avait demandé à Ottawa de traiter immédiatement toutes les demandes de CEBA en suspens et d’envisager d’élargir davantage le programme – jusqu’à 80 000 $, dont 50 pour cent pardonnable. Le président de la FCEI, Dan Kelly, a déclaré lundi sur Twitter qu’il était satisfait de la prolongation, mais a poussé le gouvernement à élargir le programme.