Publications ADAC/

18 May

Communiqué du Président du Comité Racisme Systématique de l’ADAC

20 avril 2021 – Le verdict du meurtre/lynchage de M. George Floyd, il y a moins d’un an, le 25 mai 2020. Il a été asphyxié pendant neuf minutes et 24 secondes sur l’asphalte, les mains liées dans le dos. Incapable de bouger ou de respirer, il a supplié pour sa vie pendant la majeure partie de ces neuf minutes et 24 secondes pour qu’il meure.

Le verdict a été clair : coupable des trois chefs d’accusation retenus contre Derek Michael Chauvin.

Quatre officiers sans aucune humanité ou simple bon sens ou même empathie envers quelqu’un qui est différent, qui a eu une vie de difficultés, et de défis. Nous voyons ces pratiques même dans notre pays le Canada, plus cachées mais les mêmes pratiques qu’aux Etats-Unis, sont aussi communes en Europe d’où elles proviennent.

Nous ne devrions pas demander, implorer ou supplier – mais exiger sans aucun compromis, le respect, l’équité, la justice et la même équité qu’ils s’accordent à eux-mêmes en tant que soi-disant dominants dans leurs soi-disant sociétés diverses. Il n’y a pas de compromis, il ne devrait pas y en avoir et il n’y en aura pas.

En tant qu’Africains, que nous soyons ici (Amériques du Nord, Centrale, des Iles et du Sud) avant l’époque pré-coloniale, que nous ayons été élevés de force pendant l’esclavage transsaharien et transatlantique, ou que nous ayons migré récemment grâce aux mouvements pour les droits civiques des années 1960 par nos frères et sœurs africains qui se sont battus avec leur sang, et se battent encore aujourd’hui.

Nous sommes tous frères et sœurs de la Mère Afrique (la source de la vie et de la diversité – tous les types de poissons viennent de nous) ; et nous ne devrions pas être indifférents et plus attentifs les uns aux autres ; et agir lorsque nous voyons le mal être fait à l’un de nos proches (comme la citation afro-américaine). D’autres pensent que notre gentillesse est une faiblesse, mais ils ont peur lorsque nous prenons position pour la justice, sachant très bien que notre unité sera leur perte. Alors, ils essaient de nous diviser avec des absurdités et des folies futiles et mondaines.

Le procès de M. George Floyd montre que nous avons dans nos rangs des individus qui ne nous aiment pas et qui préféreraient nous voir disparaître, mais nous ne le ferons pas. Comme ma grand-mère l’a dit – Nous étions ici bien avant vous, nous sommes ici maintenant, et nous serons là bien après vous (pour ceux qui veulent nous diviser, nous détruire, et nous asservir à nouveau économiquement ou spirituellement).

Les enfants de Sem et de Cham seront toujours des frères jusqu’à la fin.

Hans Harry Felix,
Président du Comité Racisme Systématique de l’ADAC